EcoXygen - BodySpa Chrome Showerhead - save water
 
Annuaire ecologique
Actualité et Information Actualité et Information
Agriculture et Elevage Agriculture et Elevage
Alimentation biologique Alimentation biologique
Blog ecologie Blog ecologie
Boutique ecologique Boutique ecologique
Commerce équitable Commerce équitable
Développement durable Développement durable
Eau, Lacs et Océans Eau, Lacs et Océans
Ecologie et Politique Ecologie et Politique
Ecologie pratique Ecologie pratique
Energie eolienne Energie eolienne
Energie solaire Energie solaire
Entreprises écologiques Entreprises écologiques
Environnement Environnement
Fondations écologiques Fondations écologiques
Immobilier écologique Immobilier écologique
Pollutions Pollutions
Produits biologiques Produits biologiques
Transport écologique Transport écologique
 
Lexique écologique
Agriculture biologique, Air, Atmosphère Agriculture biologique, Air, Atmosphère ...
Bactérie, Biologie, Biomasse, Botanique Bactérie, Biologie, Biomasse, Botanique ...
Cancérigène, Centrale nucléaire, Climat Cancérigène, Centrale nucléaire, Climat ...
Déboisement, Déchet, Démographie Déboisement, Déchet, Démographie ...
Eau, Écobilan, Écocitoyen, Écologie Eau, Écobilan, Écocitoyen, Écologie ...
Facteur écologique, Forêt, Fumées noires Facteur écologique, Forêt, Fumées noires ...
Gaz à effet de serre, Géologie, Glacier Gaz à effet de serre, Géologie, Glacier ...
Habitat, Herbicide, Humus, Hydrocarbures Habitat, Herbicide, Humus, Hydrocarbures ...
Intensité énergétique, ISO 14001 Intensité énergétique, ISO 14001 ...
Jachère, Jet-stream, Jour de la Terre Jachère, Jet-stream, Jour de la Terre ...
Karst, Kérosène, Kraftliner, Kyoto Karst, Kérosène, Kraftliner, Kyoto ...
Latitude, Lobby nucléaire, Longitude Latitude, Lobby nucléaire, Longitude ...
Magnitude, Marée noire, Mondialisation Magnitude, Marée noire, Mondialisation ...
Nappe phréatique, Niche écologique Nappe phréatique, Niche écologique ...
Océanographie, OGM, Oxygène, Ozone Océanographie, OGM, Oxygène, Ozone ...
Pédologie, Pétrole, Phosphates, Pluie Pédologie, Pétrole, Phosphates, Pluie ...
Qualité de l'air, Quotient de danger Qualité de l'air, Quotient de danger ...
Radioactivité, Raffinage, Reboisement Radioactivité, Raffinage, Reboisement ...
Sécheresse, Sélection naturelle Sécheresse, Sélection naturelle ...
Tchernobyl, Topographie, Transgénique Tchernobyl, Topographie, Transgénique ...
UICN, Ultrason, Uranium, Urbanisation UICN, Ultrason, Uranium, Urbanisation ...
Vague de chaleur, Véhicule hybride Vague de chaleur, Véhicule hybride ...
WWF WWF ...
Xénobiotique, Xéropaysagisme Xénobiotique, Xéropaysagisme ...
Y'a pas de définition Y'a pas de définition ...
Zonage, Zoologie, Zooplancton Zonage, Zoologie, Zooplancton ...
   
Liens de sites externes
Detecteur Infrarouge pour ampoule E27 Domino electrique rapide
Ampoule Led avec detecteur infrarouge Eclairage professionnel
Detecteur Infrarouge pour ampoule E27 Filtre purificateur d'eau
Ampoule Led avec detecteur infrarouge Economiseur d'eau pour robinet et douche
Detecteur Infrarouge pour ampoule E27 Broyeur d'evier de cuisine
Ampoule Led avec detecteur infrarouge Projecteur led exterieur et interieur
Detecteur Infrarouge pour ampoule E27 chauffe eau instantané
Ampoule Led avec detecteur infrarouge Chauffe eau electrique instantané
Detecteur Infrarouge pour ampoule E27 Prospection commerciale
Ampoule Led avec detecteur infrarouge Energie du futur
Detecteur Infrarouge pour ampoule E27 Mini chauffe eau
Ampoule Led avec detecteur infrarouge Aloe vera bio
Ampoule Led avec detecteur infrarouge Relamping industriel
saving water showerhead bodyspa ecoxygen  shower
EcoXygen - BodySpa Chrome Showerhead - save water

EcoXygen - BodySpa Chrome Showerhead - save water

EcoXygen - BodySpa Chrome Showerhead - save water
EcoXygen - BodySpa Chrome Showerhead - save water
EcoXygen - Saving Water BodySpa Chrome Showerhead - save water
 
projecteur led economique
Broyeur d'evier de cuisine
Projecteur led professionnel
 
chauffe eau electrique instantane
mini chauffe eau dafi
Projecteur led industriel
 
 

Paléoécologie : Étude de l'histoire de la terre et de la vie, par conséquent de l'évolution.

Paléosismologie : Étude des mouvements sismiques dans une région donnée à partir d'observations de failles situées sur des terrains appartenant au Quaternaire.

Paludicole : Se dit des organismes vivants habitant les marais ou les terrains marécageux.

Pandémie : Propagation à grande échelle d'une maladie qui contamine la presque totalité d'une population donnée, voire même la population mondiale. Quelques exemples de pandémie dans l'Histoire : la peste noire (ou peste bubonique) responsable de plusieurs millions de morts sur le continent européen au 14e siècle ; la grippe espagnole, au début du 20e siècle, venue de Chine et tuant quelque 15 millions d'individus en Asie, en Europe et en Amérique du Nord ; et plus récemment le VIH qui aurait infecté jusqu'ici approximativement 40 millions de personnes.

Panneau solaire photovoltaïque : Panneaux constitués en modules de cellules photovoltaïques rassemblés et câblés en série ou en parallèle. Ils sont destinés à récupérer la lumière pour la transformer en électricité.

Panneau solaire thermique : Panneaux constitués de capteurs solaires thermiques, ils convertissent la lumière en chaleur, que l'on récupère pour l'utiliser sous forme d'eau chaude.

Parasitisme : Se dit du mode de vie d'un organisme existant aux crochets d'un autre organisme dont il dépend entièrement pour sa survie, par le fait de la nourriture et/ou de l'habitat, sans toutefois le détruire ni lui apporter le moindre avantage.

Parc éco-industriel : Principe d'entraide et d'optimisation des ressources naturelles dans une zone industrielle spécifique. Le parc éco-industriel est spécifiquement occupé par des entreprises qui valorisent mutuellement leurs déchets, chaque entreprise récupérant les déchets d'une autre qu'elle utilise comme matière première dans son processus de production.

Parc naturel régional : En France, depuis 1967, il existe des territoires ruraux au patrimoine naturel et culturel qui bénéficient d'une forme de protection contre les risques de désertification, de dégradation, etc. Les collectivités locales s'engagent alors aux côtés de l'État dans une politique contractuelle qui associe protection du patrimoine et développement local. Un territoire est classé Parc naturel régional par décret et se voit attribuer la marque Parc naturel régional par le ministère de l'Environnement : marque déposée qui a pour but de promouvoir une image de qualité, liée aux efforts de protection et de mise en valeur du patrimoine menés sur le territoire. Le classement d'un parc naturel régional est remis en cause tous les dix ans.

Partenariat mondial sur les bioénergies (GBEP) : Le Partenariat mondial sur les bioénergies (GBEP) vient d'une initiative internationale dont l'objectif est de réaliser les engagements agrées par le G8 + 5 pays (Afrique du Sud, Allemagne, Brésil, Canada, Chine, États-Unis, Fédération de Russie, France, Inde, Italie, Japon, Mexique, et Royaume-Uni). Sa mission est de valoriser et de supporter, particulièrement dans les pays en voie de développement, un déploiement prioritaire et rentable de la biomasse et des biocarburants.

Passif environnemental : Se dit de l'ensemble des obligations non exécutées, normalement à la charge d'une personne physique ou morale, dans le cadre du respect des législations dans le domaine de l'environnement.

Pathogène : Se dit d'un élément ou d'un être vivant à l'origine d'une maladie.

Pays en voie de développement : L'expression "pays en voie de développement" désigne généralement les pays pauvres, que l'on qualifie également de sous-développés, ou d'émergents. Ces pays à faibles revenus se caractérisent par le niveau de vie très bas de leurs populations ainsi que par le peu de moyens et services mis à leur disposition dans la vie de tous les jours. On estime à près de 5 milliards le nombre d'individus vivant dans 125 pays considérés avec ce statut.

Pédologie : Discipline écologique qui étudie les sédiments, donc les sols en général, et leur évolution.

Période radioactive : Se dit du laps de temps nécessaire à la désintégration naturelle de la moitié des atomes contenus dans un échantillon de matière radioactive. La période est variable selon le type du radioélément. Si 110 minutes sont essentielles à l'argon 41, que l'iode 131 met 8 jours à l'achèvement du processus, il faudra compter 4,5 milliards d'années pour l'Uranium 238. On note par ailleurs que la période de désintégration d'un radioélément n'est en aucun cas modifiable par une action physique extérieure à l'heure actuelle.

Pervaporation : Procédé de traitement des déchets contenant des solvants ou des eaux ayant servi au lavage de pièces usinées. Il s'agit de fragmenter des mélanges liquides, vaporisés via une membrane dense placée en surface. Les trois étapes en sont l'adsorption, la diffusion et la désorption. Une fois la récupération opérée, le perméat est condensé sur un groupe frigorifique.

Pesticides : Ensemble des substances chimiques employées généralement dans les milieux agricoles pour anéantir les organismes nuisibles tels que bactéries, champignons, insectes, mauvaises herbes, etc. On répertorie environ 350 pesticides, spécifiques à des champs de destruction comme les fongicides, les herbicides, les insecticides, les nématicides, etc. À cause de leur faible potentiel de décomposition, les pesticides représentent un danger important pour la santé et la survie de plusieurs organismes vivants. Ils constituent de grands responsables dans le processus de la bioaccumulation, contaminant la chaîne alimentaire et de nombreux milieux naturels.

Petit Éolien : Se dit des aérogénérateurs dont la force se situe entre 100 W et 25 kW. Leur vitesse de rotation est estimée à 600 tours / minute en fonction d'une pale dont le diamètre est de 1 mètre. On les utilise surtout pour produire de l'électricité sur des navires de plaisance ou en milieu rural sur des sites isolés. Pour maximiser sa rentabilité et son efficacité, le petit éolien doit être exposé en permanence à des vents puissants.

Pétrole : Substance huileuse produite à partir de la décomposition sédimentaire des composés organiques, souvent à base de carbone, accumulée en gisements au cours des siècles. Énergie fossile non renouvelable, le pétrole et son utilisation sont à l'origine de plusieurs problèmes de pollution dans le monde à l'heure actuelle.

Pétrolières : Les compagnies pétrolières constituent un pilier de l'économie à l'échelle mondiale. Selon plusieurs observateurs, on estime que cinq des plus grandes sociétés privées au monde sont des compagnies pétrolières. Or comme le pétrole est le plus gros commerce en valeur et en volume à l'heure actuelle, les environnementalistes s'inquiètent avec raison des impacts de cette exploitation sur la planète.

Phénologie : Discipline qui étudie les influences climatiques sur le développement saisonnier des animaux et des végétaux, notamment concernant les phénomènes de nidification, de migration et d'hibernation chez les animaux ainsi que les phénomènes de feuillaison, de floraison et de fructification chez les végétaux.

Phosphates / Phosphore : Issus le plus souvent de produits chimiques ou résidus d'engrais, de détergents, de lessives, etc., les phosphates se retrouvent dans l'eau et présentent deux caractéristiques importantes : d'une part, ils participent au développement des végétaux en milieu aquatique, mais, d'autre part, ils participent au phénomène d'eutrophisation, étouffant les autres organismes, favorisant la prolifération des algues, et causant des odeurs nauséabondes. Les phosphates sont à l'origine des vagues d'algues bleues qui contaminent les cours d'eau et les rendent impraticables à la baignade aussi bien qu'impropres à la vie pour certaines espèces.

Phosphate alimentaire : Obtenu par l'action de l'acide chlorhydrique ou de l'acide phosphorique, ils sont utilisés en alimentation animale pour la production de viande, de volaille, d'œufs et de produits laitiers.

Physiologie végétale : Étude du fonctionnement des cellules, des tissus et des organes des végétaux.

Phytodégradation : Se dit du processus de détérioration des polluants organiques via le processus métabolique des végétaux. On utilise, par exemple, dans le cas de sols contaminés un procédé de phytoremédiation qui consiste à détruire les composés organiques polluants grâce à certaines enzymes de plantes spécifiques.

Pile à combustible : Dispositif électrochimique qui permet de produire de l'électricité par électrolyse inversée de l'eau. Une pile à combustible convertit de l'énergie chimique en énergie électrique et thermique, selon le principe inverse de l'électrolyse. Durant cette réaction, le cœur de pile maintenu à une température interne de l'ordre de 650 °C libère de la chaleur sous forme de gaz assimilable à de l'air chaud...

Plan de prévention des risques (PPR) : Le Plan de prévention des risques naturels prévisibles se constitue sous la tutelle du préfet. Il permet une délimitation de zones à risques ainsi que l'élaboration des mesures préventives à suivre en cas de nécessité.

Plancton : Ensemble des organismes entraînés par les déplacements d'eau. On distingue le phytoplancton (végétaux) et le zooplancton (animaux). On parle d'holoplancton et de méroplancton. On distingue le picoplancton (taille < 2 ou 3 µm), le nanoplancton (3 à 35 µm), le microplancton (35 à 200 µm), le mésoplancton (200 à 1.000 µm) et le macroplancton (> 1.000 µm). Il s'agit de l'un des trois groupes écologiques majeurs dans la classification des organismes marins avec le benthos et le necton.

Plateau continental : Se dit de la partie identifiée comme la croûte continentale immergée. Il s'agit de la bordure sous-marine des continents et elle plonge jusqu'à environ 200 mètres de profondeur.

Pluie : Formée par la condensation de l'humidité présente dans l'atmosphère, la pluie tombe avec une force et un débit variable en fonction du vent, et en gouttes de tailles différentes.

Pluie acide : Causé principalement par le dioxyde de soufre et les oxydes d'azote qui circulent dans l'atmosphère, le phénomène des pluies acides connaît une ampleur sans précédent depuis quelques décennies. Au contact de l'humidité, les gaz réagissent et acidifient la pluie, ce qui entraîne des dommages graves, parfois même catastrophiques, pour les cultures, la faune, la flore, les cours d'eau ainsi que les constructions de toutes sortes.

Plutonium : Élément de numéro atomique Z = 94 dont aucun isotope n'existe dans la nature. Il s'agit d'un métal argenté radioactif. Il est vulnérable au contact de l'oxygène, de la vapeur, et des acides mais demeure stable en milieu alcalin. On le connaît pour son utilisation à titre de source condensée d'énergie, comme combustible nucléaire et pour son rôle contesté dans l'armement nucléaire.

Pneu usagé non réutilisable (PUNR) : Se dit de tout pneu décrété dans l'impossibilité de servir davantage à la mobilité d'un véhicule en respectant les normes de sécurité prescrites.

Pneu usagé réutilisable (PUR) : Se dit d'un pneu usagé que l'on destine au recyclage par voie de rechapage. On entend par cette opération redonner au pneu une structure utilisable comme s'il s'agissait d'un pneu neuf en resculptant sa bande de roulement afin de lui redonner un niveau de performance et d'adhésion à la route acceptable. Il semble qu'en France, pour l'instant du moins, ce type de recyclage ne s'applique qu'aux pneus de camions.

PNLCC : Plan national de lutte contre le changement climatique. Présenté en 2000 par le gouvernement français, il définit des objectifs et des moyens à mettre en oeuvre pour économiser 16 Mtec de gaz à effet de serre émis à l'horizon 2008/2012.

Pôle français d'écologie industrielle (PFEI) : née en 2004, le Pôle français d'écologie industrielle a pour objectif de fédérer des participants sur une base volontaire (administrations, associations, collectivités territoriales, entreprises, fédérations, instituts, organismes consulaires, syndicats, universités) afin de déterminer une vision stratégique du développement de l'écologie industrielle en France

Police de l'environnement : C'est en 2001 que le Ministère de l'Environnement prend la décision de mettre sur pied une police de l'environnement, laquelle devra faire appliquer la réglementation en vigueur relative à la protection de la nature. 2500 agents techniciens sont alors répartis dans les services départementaux de l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) ainsi qu'à l'ONEMA (Office national de l'eau et des milieux aquatiques) et dans les parcs Nationaux. Ils ont plein pouvoir pour intervenir sur l'ensemble du territoire et peuvent le faire de concert avec d'autres corps policiers, à savoir les Douanes, la Gendarmerie, la Police nationale, etc.

Polluant : Selon les normes actuelles, on peut identifier deux catégories de polluants :
1 - Les polluants primaires : polluants issus directement des activités humaines ou de la nature (dioxyde de soufre, oxyde d'azote, oxyde de carbone, plomb, etc.)
2 - Les polluants secondaires : polluants issus de l'interaction chimique de polluants primaires dans l'atmosphère (ozone).

Polluant atmosphérique : Désigne une particule solide, liquide ou gazeuse qui, présente dans l'atmosphère à des concentrations plus ou moins élevées, peut entraîner par son absorption ou son inhalation, des troubles plus ou moins sévères chez les êtres vivants.

Polluant biologique : On entend par polluants biologiques un type de pollution survenant dans des conditions particulières. Il s'agit d'une prolifération d'algues, de bactéries, de champignons, de protozoaires, etc., provoquant une modification notable du milieu en affectant la qualité de l'eau, la faune ou la flore.

Polluant de l'eau : Élément biologique, chimique ou physique qui perturbe par sa présence dans l'eau, le cours naturel de la vie et l'équilibre dans ce milieu. Il peut partiellement ou totalement détruire toute vie dans cet écosystème ou en modifier considérablement les usages. Il peut également rendre cette eau impropre à l'utilisation aussi bien qu'à la consommation.

Polluant initial : Se dit de la substance composée des polluants d'origine au moment de la mise en service d'un composant, d'un fluide ou d'un système quelconque.

Polluant organique persistant (POPs) : Se dit des produits chimiques industriels (BPC), des pesticides (DDT), le chlordane et le toxaphène, ainsi que des contaminants tels que les dioxines et les furannes, en plus de certaines substances actives de produits pesticides : aldrine, chlordane, DDT, dieldrine, endrine, heptachlore, hexachlorobenzène, mirex, et toxaphène. Ces polluants s'accumulent aussi bien dans l'environnement que dans les organismes vivants et leurs impacts toxiques s'enracinent sur le long terme. Concrètement ils ont des effets cancérigènes, ils peuvent provoquer des altérations du système immunitaire et intervenir négativement dans le cycle des reproductions.

Polluant transfrontalier : Pollution atmosphérique suivant un itinéraire mobile, allant d'un territoire à un autre, et traversant de façon régulière des frontières. Le polluant transfrontalier se déplace également dans les cours d'eau, franchissant des frontières régionales ou internationales.

Polluants emission register (EPER) : Base européenne de données dans laquelle sont enregistrées les différentes données concernant les rejets dans l'eau et dans l'air par les principales usines d'un pays. Cette base permet à tout citoyen européen d'obtenir des informations sur le taux d'émissions de polluants dans chaque pays européen. Les statistiques informelles de plus de 10 000 industries figurent dans cette banque et détaillent la présence d'une cinquantaine de polluants dans l'environnement.

Pollution : Conséquente à l'activité humaine, la pollution est une contamination par substance ou chaleur des éléments naturels de la planète Terre, c'est-à-dire de l'air, de l'eau ou du sol. Elle menace non seulement les écosystèmes aquatiques et terrestres, mais aussi la santé humaine ainsi que celle des espèces vivantes domestiquées. Elle est également responsable de la détérioration de plusieurs constructions ou aménagements quelconques.

Pollution accidentelle : Se dit d'une pollution résultant d'un événement échappant au contrôle de l'homme et indépendant de sa volonté. On peut parler dans ces conditions de pollution accidentelle lors d'un naufrage au cours d'une tempête, du bris d'une canalisation sous l'effet du gel, d'un déversement d'huile lors d'un accident routier, etc.

Pollution acido particulaire : On parle de pollution acido particulaire pour désigner tout dépôt acide retombé sur le sol. Ces dépôts acides proviennent des acides nitriques et sulfuriques résultant des oxydes d'azote et de l'acide chlorhydrique. En terme de retombées, la pollution acido particulaire peut s'étendre à des zones éloignées des sources et l'on estime même que jusqu'à 1/3 des émissions peuvent se déposer au-delà de 1 000 kilomètres.

Pollution bactériologique : Pollution résultant d'un rejet composé de germes bactériologiques, généralement contenus dans l'intestin ou issus de matières fécales.

Pollution chronique : Pollution permanente liée aux activités humaines et pour laquelle nulle solution n'est envisagée dans un avenir à court terme.

Pollution de l'eau : Altération de la qualité et de la nature de l'eau qui rend son utilisation dangereuse et perturbe l'écosystème aquatique. Elle peut toucher les eaux superficielles (cours d'eau) et/ou les eaux souterraines. Son origine se trouve évidemment dans l'activité humaine et se propage via l'agriculture, les industries et les décharges de déchets domestiques et industriels.

Pollution diffuse : Pollution des eaux due à des résidus provenant de toute la surface d'un territoire et propagés aux milieux aquatiques par le biais du sol, entraînés par la puissance des eaux lors de précipitations ou d'irrigations. Les pratiques agricoles sont souvent responsables des pollutions diffuses, engrais, pesticides et autres matières polluantes transitant dans les eaux qui ruissellent à travers les sols.

Pollution dispersée : Ensemble des pollutions issues de différents sites ponctuels. Il s'agit d'une pollution diffuse, presque impossible à enrayer car provenant de plusieurs endroits non contrôlés.

Pollution domestique : Relatif aux déchets domestiques et à l'impact de leur rejet dans la nature ou l'environnement. Comportement des ménages entraînant des conséquences polluantes pour l'environnement.

Pollution graduelle : Se dit de la diffusion constante et répétitive d'un élément polluant dans l'air dans l'eau ou dans le sol, créant à long terme une pollution aggravée. Les émissions de polluants chimiques conséquents à des micro-fuites par exemple ou la propagation d'un fluide polluant causé par certaines fissures dans des canalisations peuvent être à l'origine de ce type de pollution graduelle, insidieuse car difficilement détectable à court terme.

Pollution lumineuse : On dit de l'éclairage urbain qu'il devient source de pollution lumineuse. Il convient toutefois d'apporter un bémol à cette source de pollution puisqu'elle permet une sécurité civile ainsi qu'une sécurité routière aux habitants des villes. Toutefois, certains experts dénoncent avec raison les excès d'éclairage auxquels se livrent industries et commerces dans le but d'augmenter leur visibilité en dehors des heures légales d'activités. Il en va de même pour les abus signalés en période de Noël, abus qui génère des gaspillages énergétiques et économiques importants. Il appartient à chaque individu de se responsabiliser quant à ses besoins en éclairage et à n'utiliser qu'un éclairage judicieux.

Pollution microbiologique : Les bactéries, virus et autres agents pathogènes vivant dans les eaux souterraines composent ce que l'on appelle la pollution microbiologique. Elle vient généralement de cimetières, de décharges, d'épandages d'eaux usées, de l'élevage, de fosses septiques, de fuites de canalisations et d'égouts, d'infiltration d'eaux superficielles, de matières fermentées ou du rejet d'eaux superficielles. Ces microorganismes nocifs peuvent générer des maladies graves dans les cas de contact ou d'ingestion de l'eau qui en est porteuse.

Pollution pluviale : On parle de pollution pour qualifier la pollution conséquente au ruissellement des eaux de pluie lorsqu'elles transitent par les réseaux d'assainissement unitaires ou séparatifs.

Pollution ponctuelle : Pollution provenant d'un site unique, par exemple point de rejet d'un effluent, zone contaminée, etc.

Pollution résiduelle : Se dit d'une pollution qui subsiste sur un site après son traitement.

Pollution sonore : Pollution par le bruit, par un son qui nuit à la qualité de vie, qui gêne par sa puissance ou qui occasionne des altérations à l'oreille interne, par exemple. Ce type de pollution est réglementé par la loi sur le bruit de 1992, laquelle détermine les grandes lignes en matière de prévention et de résorption du bruit. Les dispositions de la loi actuelle se regroupent autour de facteurs principaux, entre autres : - La prévention des nuisances sonores, englobant les dispositions relatives aux objets et aux dispositifs destinés à réduire les émissions sonores ainsi que celles relatives aux activités.
- Les dispositions relatives aux infrastructures de transport, à l'urbanisme et à la construction prise en compte des nuisances sonores.

Pollution toxique : Pollution due à la présence de substances dont la teneur en toxicité peut contaminer gravement et durablement le système des organismes vivants en terme de dérèglement des fonctions biologiques, de troubles de reproduction, voire même de mort. On les reconnaît dans les métaux lourds (cadmium, mercure, plomb, zinc, etc.), dans les halogènes (brome, chlore, fluor, iode), dans les molécules organiques complexes d'origine synthétique (pesticides) ou naturelle (hydrocarbures).

PolyPropylène (PP) : Polymère dont on fait usage surtout pour les emballages alimentaires, les pièces techniques pour l'automobile, la vaisselle pour four micro-ondes, la moquette, la ficelle, etc. Il s'agit d'un thermoplastique, éligible au recyclage matière.

PolyURéthanne (PUR) : Utilisés dans la production de mousses, ils servent à la fabrication de colles, de fibres et de certains types de peintures. Au quotidien, on les retrouve dans les matériaux d'isolation dans le bâtiment, les revêtements de sol, les roues de roller blade, les sièges de voiture pour bambins, etc. Comme il s'agit d'un polymère thermodurcissable, il n'est pas recyclable.

Pot catalytique : Système d'échappement fait d'un revêtement intérieur composé de trois couches de métaux rares, le platine, le palladium et le rhodium, destinés à la capture des gaz polluants pour les modifier en gaz non toxiques avant leur rejet dans l'atmosphère. Toutes les voitures construites après 1992 sont désormais, et de façon obligatoire, équipée de ce pot d'échappement en Europe.

Potamologie : Discipline écologique qui étudie les cours d'eau.

Poussière industrielle : Ensemble des émissions particulaires issues de l'activité des différentes industries. En l'absence de dispositif de captation, de filtration, on estime que les résidus de poussières dans l'atmosphère atteignent approximativement 350 t/ha/an dans les secteurs d'industries lourdes.

Précipitations : Quantité d'eau atteignant le sol sous forme liquide (pluie ou rosée) ou solide (neige ou grêle) et due à la condensation de la vapeur d'eau atmosphérique. Les précipitations représentent la seule source d'alimentation du cycle de l'eau pour la partie terrestre.

Principe ALARA : ALARA est l'acronyme anglophone de As Low As Reasonably Achievable. Il s'agit du principe préconisant une exposition de l'homme et de l'environnement au rayonnement ionisant aussi minimale que raisonnablement possible. On le considère comme l'un des principes de base de la protection contre les rayonnements.

Principe pollueur-payeur : Le Principe pollueur-payeur est stipulé dans l'article L 110-1 du Code de l'Environnement et il suggère que tout frais inhérent à des mesures de prévention, de réduction et de lutte contre les pollutions se trouve à la charge du pollueur. La protection, la mise en valeur, la restauration, la remise en état et la gestion des espaces, ressources et milieux naturels, des sites et paysages, de la qualité de l'air, des espèces animales et végétales, de la diversité et des équilibres biologiques sont d'intérêt général et chaque citoyen doit y assumer une part de responsabilité raisonnable.

Processus écologiques : Processus ou mécanismes d'évolution au cœur d'un écosystème, favorisant une interaction entre les organismes et leur environnement. Il s'agit des apports énergétiques, du cycle des éléments nutritifs, de la décomposition, des perturbations et évolution de la succession des espèces, de la production, etc.

Producteur primaire : Ensemble des organismes aptes à synthétiser de la matière organique depuis des matières minérales par le biais d'une énergie lumineuse. Il s'agit du premier niveau trophique, duquel sont tributaires tous les autres organismes vivants

Producteur secondaire : Ensemble des organismes fabriquant leur propre matière organique depuis des constituants organiques de leurs aliments.

Produit d'éclairage (DEEE) : Produit d'éclairage contenu dans les lampes à l'état de déchets d'équipement électrique et électronique (DEEE). Les lampes se composent d'approximativement 1,5 g de plomb (soudure + verre). Les lampes fluorescentes (ampoules basse consommation et tubes néons) se composent pour leur part, en plus de ces éléments, de mercure et de poudre phospholuminescente à base de métaux lourds. On estime à 50 millions le nombre de lampes et produits fluorescents fabriqués chaque année en France. Les dommages environnementaux causés par ces déchets sont donc inestimables à l'heure actuelle.

Programme national de lutte contre le changement climatique (PNLCC) : En 2000, la France se dote d'un programme national de lutte contre le changement climatique (PNLCC), afin de respecter ses engagements internationaux. Le but avoué de ce projet est de se donner les moyens d'atteindre l'objectif défini par le protocole de Kyoto en 1997, c'est-à-dire de ne pas émettre plus de 144 millions de tonnes d'équivalent carbone (MteC) en 2010, pour une hypothèse de croissance de 2,2 % sur la période 2000-2010. Pour mener à bien ce programme, quelques notions indispensables ont été retenues : mise en œuvre de mesures structurelles, mise en place d'instruments économiques d'incitation, maîtrise et économie d'énergie à la production comme à la consommation, poursuite de l'activité réglementaire.

Prolifération d'algues : Se dit du développement soudain et ultra rapide d'algues à la surface des cours d'eau, des étangs ou des lacs, favorisé par un surplus d'éléments nutritifs.

Propane (C3H8) : Se dit d'un gaz de pétrole liquéfié (GPL) distribué en bouteille ou en citerne.

Protection de la nature : Idéologie dont l'objectif est de garantir la conservation des écosystèmes que l'homme n'a pas encore (ou peu) modifiés par son action, ainsi que la diversité biologique qui leur est propre. La notion de protection de la nature véhicule la nécessité de protéger la totalité des espèces vivantes abritées par les écosystèmes.

Protection de l'environnement : Notion de protection de tout ce qui compose l'environnement de l'homme. On l'associe au secteur écologique, mais aussi au secteur de la vie sociale, ainsi que de ses expressions politiques et réglementaires.

Protozoaires : Organismes unicellulaires, à noyau individualisé (eucaryotes), appartenant au règne animal, et doués de mouvements pendant toute leur existence ou du moins pendant une partie de celle-ci. Au cœur des boues activées, une des classes les plus présentes est celle des ciliés qui sont bactériophages, c'est-à-dire qu'ils s'alimentent de bactéries.

 

 

Le chauffe eau electrique instantané Dafi s'installe en tout lieu où un nouveau point d'eau chaude est necessaire.

Le Mini Chauffe-eau électrique instantané dafi décentralisé convient pour :

  • Lave mains et lavabo :  3,7 kW
  • Évier : 5,5 kW
  • Lavabo + Douche :  7,3 kW
  • Lavabo + Douche + Baignoire : 9 à 11 kW

Livré avec connecteur, valve, un embout mousseur economiseur d'eau 2.5 litres par minute pour robinet et une pince de serrage.

Une arrivée d'eau froide et une prise électrique suffisent pour installer ce chauffe eau electrique instantané.
 
EcoXygen - BodySpa Chrome Showerhead - save water Economiseur d'eau 5 l/min

EcoXygen - BodySpa Chrome Showerhead - save water Economiseur d'eau puissant et économique !

EcoXygen - BodySpa Chrome Showerhead - save waterAvec un economiseur d'eau, vous economisez jusqu'à 80% d'eau

 
Annonces